93. Auvernats, gois et pinaux à Trôo en 1556

Michel Garrault, chanoine de Trôo, dans la vallée du Loir (aujourd’hui en Loir-et-Cher) tenait un journal (1543-1598) dans lequel il relatait les faits notables. En 1556, la date très précoce des vendanges lui inspira la notation suivante :

« L’an 1556 au mois d’août on commença à vendanger les auvernats tout à main ; je vendangy mes gois le lendemain de nostre dame mi-oust et mes pinaux à la fin du dit mois. Il n’y avait plus à vendanger le 4 septembre. »

Trois variétés sont citées, les auvernats, les gois et les pinaux, vendangés dans cet ordre, au cours du mois d’août. Les auvernats dans la première quinzaine d’août, les gouas à partir du 16 août, les pinaux fin août et tout début septembre, avant le 5. 
Cette chronologie  livre un indice utile pour déterminer quel nom actuel de cépage se trouve derrière le nom ancien ; et surtout pour identifier auvernats = pinot (noir) et pinaux = chenin.

Auvernat est alors un nom de Pinot dans le vignoble orlénanais, nom très utilisé en aval ; à cette époque, auvernat désigne (toujours ?) un Pinor Noir. Les ampélographes ont établi que sa maturité est précoce (Pl@ntgrape).

Les deux autres plants sont en revanche de maturité dite tardive :
Gouas, donc Gouais, est un gros producteur (et un grand géniteur) de raisins blancs pour la cuve et la table, très répandu, notamment dans la Loire.
Dans ces circonstances, les Pinaux, vendangés les derniers, peuvent sans difficulté être vus comme étant le Chenin.

Ainsi les noms rapprochés des dates établissent à un degré de fiabilité rare pour le 16e siècle que le chanoine Michel Garrault cultivait le Pinot très probablement noir et le Chenin blanc pour des vins de qualité ; peut-être que le Gouais était destiné à la table mais il peut avoir été associé aux deux précédents.

Mes remerciements à M. Benoît Bouvet pour la communication de cette mention issue de la Chronique de Michel Garrault, dans le Bulletin de la Société archéologique, scientifique et littéraire du Vendômois.1878

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k433599d/f239.image
http://www.vendomois.fr/societeArcheologique/bibliotheque/index.php?css=nomargin&lvl=bulletin_display&id=17

93. Auvernats, gois et pinaux à Trôo en 1556